Skip to main content

Blog

Arrêter de fumer grâce à la Méthode JMV

Romain a commencé à fumer à 14 ans; il en a aujourd’hui 46. Il a tenté de combattre son addiction à la cigarette à de multiples reprises. Malheureusement, chacune de ses tentatives s’est soldée par un échec… Jusqu’à cet été. En une seule séance de Méthode JMV et sans ressentir la moindre frustration, il a arrêté de fumer.

Comment avez-vous entendu parler de la Méthode JMV ?

Ce sont des collègues qui ont arrêté de fumer grâce à cette méthode qui m’en ont parlé. L’idée me trottait dans la tête depuis un moment. Avec ma conjointe, nous avions déjà essayé d’arrêter la cigarette à deux reprises au cours des deux dernières années. Acupuncture, hypnose… Aucune méthode traditionnelle n’a fonctionné. Juste avant l’été, je me suis dit “Maintenant c’est bon, ça suffit.”. C’est ainsi que j’ai pris rendez-vous avec Jean-Marc Vergnolle.

Comment ce sont déroulées les séances ?

Je n’ai eu besoin que d’une seule séance, au mois de juillet de cette année. Je voulais la programmer avant mon départ en vacances car je savais que pendant l’été, je serais plus tenté de faire la fête avec des amis, et donc de fumer. Avant cette séance avec Jean-Marc Vergnolle, j’étais persuadé que c’était la dépendance physique à la cigarette qui me faisait échouer à chaque tentative. J’étais accro : dès le réveil à 7h du matin, mon premier geste était d’aller fumer, et ce même en plein hiver. J’ai consommé 1 paquet et demi de cigarettes par jour, pendant des années… Je pensais que j’avais besoin d’un coup de pouce uniquement pour casser la dépendance physique. Finalement j’ai découvert que c’est avant tout une question de volonté, et de “déprogrammation mentale”.

Quels effets immédiats avez-vous ressenti, et quels changements à plus long terme ?

Je suis sorti de la séance soulagé, serein et sans aucune envie physique. Lors de mes précédentes tentatives, je m’accrochais quelques heures, une journée tout au plus dans le meilleur des cas, puis je rampais ventre à terre dans le premier bureau de tabac pour m’acheter un paquet. Depuis que j’ai vu Jean-Marc, j’ai été confronté à plein de situations avec des fumeurs sans que cela me donne la moindre envie de craquer. Je n’en reviens pas moi-même.

C’est très étonnant, je n’arrive pas bien à expliquer comment la Méthode JMV a fonctionné aussi efficacement et sans générer le moindre stress compensatoire. J’ai eu parfois dans la journée, et de façon complètement inattendue, une envie de fumer qui passait, et repartait aussi vite qu’elle était venue. C’est comme si la dépendance avait été effacée de mon esprit. Cela vient de neuro-reprogrammation je suppose. C’est impressionnant à vivre. Bien sûr, je serai toujours un ancien fumeur et affirmer que je ne fumerai plus jamais, ça ne serait pas raisonnable. Mais pour la première fois de ma vie, je me sens réellement libéré de mon addiction !

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait arrêter de fumer ?

Je compatis avec ceux qui n’y sont pas arrivés ! Quelle galère, vraiment. Je leur souhaite d’atteindre leur objectif parce que l’on vit tellement mieux sans cigarette. Mon conseil, c’est de comprendre les raisons profondes pour lesquelles on souhaite arrêter de fumer. Moi, j’ai trois enfants qui m’ont tanné pour que j’arrête, parce qu’ils en avaient marre de voir leur père fumer clopes sur clopes et être dépendant. Aujourd’hui, ils sont fiers de leur père. Pour arrêter de fumer, il ne faut pas se contraindre à le faire, mais choisir de le faire. La volonté est à la base de toute réussite. Quant à la méthode JMV, elle m’a donné le coup de pouce dont j’avais réellement besoin pour que cela devienne concret !

La Méthode JMV ® est une méthode énergétique naturelle et complémentaire de la médecine traditionnelle. Demandez l’avis de votre médecin en ayant un suivi régulier avec celui-ci afin d’adapter votre traitement si nécessaire.