Skip to main content

Blog

La meilleure des détox pour votre corps

Au printemps – et aux changements de saisons -, il est souvent recommandé de faire une détox, pour purger son corps des toxines accumulées pendant l’hiver. Si cette pratique peut s’avérer très utile pour certaines personnes, elle peut se révéler contre-productive pour d’autres. Les explications de Jean-Marc Vergnolle.

L’alimentation, première médecine du corps

La première et la meilleure des detox, c’est de ne pas intoxiquer son corps. Pour cela, nous devons accorder une grande importance à la qualité de nos aliments. Par exemple, les aliments non bio contiennent des produits chimiques qui vont se stocker dans l’organisme. Par ailleurs, il est nécessaire de détecter de potentielles intolérances alimentaires.

Parmi ces intolérances, il y a celle au gluten. Le gluten est une substance collante composée de protéines qui n’est pas tolérée par de nombreuses personnes, et ce même si elle ne provoque pas de symptômes flagrants, comme c’est le cas pour une allergie. Les produits laitiers sont eux aussi susceptibles de provoquer une inflammation dans l’organisme.

Plus généralement, une alimentation, si elle n’est pas adaptée à notre flore intestinale – et chaque flore est unique – fermentera et se putréfiera dans l’organisme. Pour comprendre les aliments dont le corps a besoin et ceux qu’il ne digère pas, on peut faire appel à la Méthode JMV. Si le praticien détecte une intolérance, il peut alors la déprogrammer.

Reposer son foie, plutôt que de le faire travailler

Lorsque vous faites une detox à base de radis noir – ou quelque autre plante dépurative – vous obligez des organes déjà affaiblis à travailler encore plus que d’ordinaire, ce qui peut s’avérer complètement contre-productif. Attention à ne pas agresser votre organisme ! Plusieurs autres possibilités s’offrent à vous. Selon moi, la meilleure détox, c’est le jeûne. En mettant vos organes digestifs au repos, vous permettrez à votre corps d’opérer un grand ménage de printemps, et gagnerez en énergie.

Vous pouvez aussi aider votre organisme avec des plantes douces qui tonifieront vos organes plutôt que de les affaiblir, comme le romarin.

Le principal organe visé par la détox, c’est le foie. Le foie est un filtre qui récupère toutes les toxines et permet l’élimination des déchets du corps. Souvent, ces déchets proviennent des intestins; et si vous souffrez par ailleurs de porosité intestinale, que vous nettoyez votre foie mais ne renforcez pas votre barrière intestinale, vos efforts seront inutiles. C’est comme mettre de l’eau dans un panier percé.

Le foie en médecine traditionnelle chinoise (MTC)

La MTC différencie les problèmes de foie de plusieurs manières.

Certaines personnes peuvent avoir un excès de yang du foie (énergie – chaleur) qui va se manifester par de la colère, de l’hypertension, des maux de tête, des rougeurs, etc. Dans ce cas, on peut donner des plantes qui vont drainer le foie, et éliminer les toxines en excès. Mais dans ce cas, il faut aussi prévoir des plantes qui nourrissent le yin de foie (calme – froid), sans quoi le déséquilibre sera toujours présent.

D’autres personnes peuvent, quant à elles, présenter un vide de sang dans le foie. Cela se manifeste souvent par des règles peu abondantes, des vertiges, des ongles cassants, la peau sèche, le teint terne. Le foie est un réservoir de sang. S’il ne filtre pas suffisamment de sang en qualité et en quantité, les organes nourris par ce sang vont être appauvris, et les drainer les fatiguera d’avantage. Dans ce cas, je recommande de consommer des plantes qui vont tonifier let nourrir le foie, comme l’angélique ou la pivoine, préparées à la manière orientale .

Si vous souhaitez en savoir plus sur le foie en MTC, je vous invite à consulter cet article.

Pour prendre rendez-vous avec un naturo-praticien près de chez vous, cliquez ici.


Pour vous former à la Méthode JMV, cliquez ici.

Prenez soin de vous !