Skip to main content

Blog

Perdre du poids durablement, et sans frustration !

Qui parmi nous n’a jamais tenté de faire un régime ? Plus de 6 français sur 10 déclarent avoir du poids à perdre. Mais c’est souvent bien plus facile à dire qu’à faire ! Grâce à la Méthode JMV, vous pouvez mincir durablement, et sans frustration. Les explications de Jean-Marc Vergnolle. 

Pourquoi les gens n’arrivent-ils pas à maigrir ?

La plupart du temps, les gens n’ont pas une alimentation adaptée à leur métabolisme – sauf cas de dérèglement hormonal ou de problème de santé majeur. Notre flore intestinale est capable de digérer certaines choses et pas d’autres, et chaque flore est unique. Lorsqu’elle n’est pas capable de gérer un aliment, l’organisme va le stocker. Cela peut provoquer de la rétention d’eau, de la cellulite, de la graisse dans les organes, favoriser des maladies ou simplement créer des problèmes de poids, même lorsqu’on suit un régime. 

Une alimentation unique

Chacun est fait pour manger différemment, aucun régime alimentaire n’est bon pour tout le monde. Il est impératif de personnaliser son alimentation, de tester les aliments bénéfiques pour soi, sans quoi l’on encrasse son organisme. Parfois, j’ai des clientes qui me disent : “Je ne comprends pas, mon mari mange n’importe quoi et ne prend pas un gramme.” Je leur réponds : “Mais n’a-t-il pas des problèmes de santé?” La réponse est presque toujours positive. Le mari en question prend un médicament pour le cœur, pour le foie, pour le cholestérol, etc. Si vous mangez mal et que cela ne se voit pas dans le miroir, il y a de grandes choses pour que cela se lise sur votre prise de sang. 

Comment procède-t-on en Méthode JMV pour perdre du poids ? 

Il faut d’abord trouver la source du problème de poids. La cause est-elle hormonale, alimentaire, émotionnelle ? Cela peut aussi être un mélange des trois. Ensuite, on déprogramme les intolérances, et on modifie l’alimentation pour qu’elle devienne adaptée à la flore intestinale, et non le contraire : les gens voudraient que leur flore intestinale s’adapte à leurs envies de nourriture, mais ça ne fonctionne pas comme ça. Si on ne met pas le bon carburant dans une voiture, elle ne fonctionne pas; il en va de même pour notre corps. 

La reprogrammation permet quant à elle d’adopter facilement de nouvelles habitudes alimentaire. L’alimentation ne doit être contraignante, afin de pouvoir s’y tenir. Souvent, les gens font des régimes inadaptés à leur organisme, et dès qu’ils perdent du poids, ils reprennent leurs vieilles habitudes alimentaires. C’est un cercle vicieux. L’effet yoyo est une conséquence directe des cette “indiscipline”. Lorsqu’on trouve la bonne alimentation, celle qui correspond à notre flore intestinale, il faut la garder. 

Candida albicans et envies de sucre 

Par ailleurs, si on ne nettoie pas sa flore intestinale, l’organisme présente généralement un excès de Candida albicans. Ces bactéries pathogènes – à ne pas confondre avec les bonnes bactéries présentes dans la flore intestinale – étant attirées par le sucre, la personne le sera aussi. Nous avons plus de 400 sortes de bactéries dans les intestins. Plus il y a de mauvaises bactéries qui mangent de sucre, plus nous sommes attirés par le sucre. Une fois l’excès de Candida albicans éliminés, les choses se rééquilibrent seules.  La personne redevient naturellement attirée par les aliments qui lui sont bénéfiques, et non par ceux que réclament ces “mauvaises bactéries”. 

Pour prendre rendez-vous avec un naturo-praticien près de chez vous, cliquez ici.

Pour vous former à la Méthode JMV, cliquez ici.

Prenez soin de vous !