Skip to main content

Blog

Témoignage : la Méthode JMV a changé ma vision de la santé

Amandine Béroudiaux est naturopathe, formatrice spécialisée en aromathérapie et phytothérapie, et thérapeute JMV. Elle donne des consultations dans son cabinet à Paris et forme des élèves dans toute la France. Elle nous parle de la Méthode JMV qui a transformé son travail au quotidien.

Comment as-tu découvert la Méthode JMV ?

Je travaillais pour une grande enseigne à Paris, qui vend des huiles essentielles. J’étais toujours assaillie par les clients car j’étais la seule conseillère en aromathérapie. Un jour, un grand monsieur en costume est venu vers moi, m’a tendu sa carte et m’a dit : « J’aimerais que vous formiez mes élèves en aromathérapie.” C’est ainsi que j’ai rencontré Jean-Marc Vergnolle.

J’ai commencé par former les élèves de la méthode JMV à l’aromathérapie, puis j’ai décidé de suivre moi-même la formation complète. À l’époque, je n’étais pas encore initiée aux soins énergétiques, et les deux premiers jours de formation ont été un peu compliqués. Je ne voyais pas en quoi tout cela pouvait apporter quelque chose à mon activité de naturopathe… Jusqu’à ce que je passe sur la table de massage.

Le troisième jour de ma formation, je m’étais portée volontaire pour une démonstration sur le traitement des chocs émotionnels. J’avais à l’époque une phobie de la conduite, à cause d’un accident survenu avec mon père quand j’étais petite. Lorsque je me suis allongée sur la table, j’avais le cœur qui battait la chamade. Après quelques tests neuro-musculaires, Jean-Marc Vergnolle m’a fait faire des mouvements oculaires pour déprogrammer ma phobie. Ceux-ci m’ont replongée dans le passé. En une fraction de seconde, je me suis vue dans la voiture avec mon père, faisant des tonneaux, et j’ai fondu en sanglots. Après plusieurs séries de mouvements oculaires, il m’a demandé de repenser au permis, à l’accident. Je l’ai regardé interloquée : je ne ressentais plus rien, comme si tout avait été effacé. Quinze jours plus tard, j’étais inscrite a l’auto-école et je passais mon code.

Avec tes mots, comment définirais-tu la Méthode JMV ?

La Méthode JMV est difficile à théoriser sans être expérimentée. D’ailleurs, quand les patients viennent me voir, je leur dis « Je vais vous montrer, vous allez comprendre. ». C’est une technique énergétique inspirée de la médecine traditionnelle chinoise et de la naturopathie. Elle permet de repérer par un test neuromusculaire des intolérances et perturbations à l’origine de nombreuses pathologies. Ces perturbations peuvent être d’origine organique, mais aussi émotionnelle, inconsciente ou énergétique. Chaque problématique est ensuite traitée par déprogrammation puis reprogrammation*. C’est comme une sorte de reset qui passe par le système nerveux.

Qu’est-ce que cela a changé dans ta pratique de la naturopathie ?

Tout ! J’avais une approche somme toute très « scientifique » de la naturopathie car l’école dans laquelle j’ai été formée est tenue par des médecins, les Pr Willem et Pr Franchomme. Je travaillais comme on me l’avait appris, à base de tests biologiques et de compléments alimentaires. Parfois, j’avais des patients à qui je conseillais du magnésium, de la vitamine B ou C, et contre toute attente, la prise du complément ne fonctionnait pas. C’est grâce à la Méthode JMV que j’ai compris pourquoi. Lors de la formation, d’autres élèves avaient testé le protocole sur moi, et m’avaient découvert de nombreuses intolérances, dont une au magnésium. J’avais essayé d’en prendre toutes sortes et sous toutes les formes (gélule, huile, poudre…), sans résultat. Cela me faisait mal au ventre, me constipait. Ces désagréments se sont arrêtés depuis que j’ai déprogrammé mon intolérance en Méthode JMV.

Ce qui a changé, c’est aussi ma vision de la santé. Même si j’étais très intéressée par la médecine ayurvédique et chinoise, je restais dans mon carcan scientifique. Il a fallu que j’expérimente pour comprendre qu’il y a des choses difficiles à théoriser, mais qui fonctionnent. Aujourd’hui, quand je bloque en naturopathie, je bifurque en Méthode JMV. Souvent, je propose les deux tout de suite afin d’avoir une vision encore plus complète.

Retrouvez Amandine Béroudiaux sur son site et les réseaux sociaux.

Vous souhaitez devenir praticien Méthode JMV ? Découvrez notre calendrier des formations ici.